Quels sont les bienfaits de l’eau de Quinton sur la santé ?

Peut-être connaissez-vous l’eau de Quinton, du nom de son créateur et que l’on nomme aussi plasma marin ? Il s’agit, par définition, d’eau de mer filtrée et stérilisée à froid. Sa composition présente de grandes similitudes avec le plasma humain. Mais saviez-vous qu’elle est utilisée depuis la fin du XIXe siècle à des fins thérapeutiques ? Nous vous expliquons quels sont les bienfaits de l’eau de Quinton sur la santé.

L’eau de Quinton en prévention ou en traitement de fond

À sa création, le plasma de Quinton, puisqu’on l’appelle aussi ainsi, traitait de nombreuses carences de l’organisme. Aujourd’hui encore, il est utilisé en prévention ou en traitement de fond. Il est donc recommandé pour divers usages :

  • la prévention des crampes (il est très utilisé chez les sportifs) ;
  • la prévention des troubles musculo-squelettiques (arthrite, tendinites) ;
  • la revitalisation de l’organisme (il favorise l’assimilation des vitamines) ;
  • les cures détox ;
  • la diminution de l’acidité gastrique ou intestinale ;
  • la stimulation du système immunitaire ;
  • la stimulation de la circulation sanguine (pour les jambes lourdes, par exemple) ;
  • la lutte contre la fatigue chronique, physique ou psychique ;
  • la défense contre les troubles de l’humeur et le surmenage ;
  • l’action contre les troubles de la sexualité.

Les bienfaits de l’eau de Quinton : en traitement contre les maladies

L’eau de Quinton traite de nombreuses maladies, dont :

  • les maladies de peau, telles que l’eczéma, l’acné, le psoriasis ;
  • les maladies ORL : rhinites allergiques, sinusites ;
  • les troubles digestifs : gastro-entérite, diarrhée ;
  • l’athérosclérose.

L’eau de Quinton est disponible sous plusieurs formes : en bouteille, ampoules ou spray nasal. Excellent revitalisant de l’organisme, sa formule unique et naturelle agit efficacement contre de nombreux problèmes de santé. Pour en savoir plus, consultez ce site.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Free Landz | Les lampes tash art | Guide Tourisme