Comprendre et soigner la fièvre

Guérir la fièvre

patient-841165_1920La fièvre est une réponse naturelle du corps lorsqu’il combat une infection. La fièvre n’étant pas une maladie mais un symptôme, on ne peut la « guérir » à proprement parler. En revanche, il est possible de la faire tomber et de soigner la cause de son arrivée.
Pour faire tomber la fièvre, on utilise plusieurs molécules : le paracétamol (doliprane, etc.) et (aspirine). On peut aussi utiliser des moyens mécaniques (un linge humide sur le front) ou naturels (le fameux grog de grand-mère).

Quand s’inquiéter ?

La température du corps humain varie régulièrement de 36,5° à 37,5°, en fonction des personnes, des paramètres extérieurs, de l’âge, de l’heure de la journée, de l’état de santé ou encore des cycles hormonaux pour les femmes. Si la moyenne est fixée à 37°, ce n’est donc pas pour autant le point critique.

De plus, le résultat affiché peut aussi changer d’un thermomètre à l’autre. En effet, un thermomètre frontal donnera un résultat moins juste qu’un thermomètre rectal et il peut aussi exister des variations entre un thermomètre au Gallium ou électronique. (Voir http://www.santelia.fr/thermometres.htm pour connaitre la différence entre les deux modèles).

Jusqu’à 38,2°, il n’y a généralement pas lieu de s’inquiéter. Au-delà de 38,2°, il est raisonnable de s’inquiéter un peu plus ; par contre, au-delà de 40°, il y a un risque grave pour la santé : appelez vite SOS médecin !

Quand consulter ?

thermometer-833085_640Chez une personne adulte et bien portante, la fièvre est souvent l’annonce d’une maladie bénigne qu’il conviendra de soigner avec un traitement adapté, que seul votre médecin saura vous prescrire. Si vous pensez qu’il ne s’agit que d’une petit rhume passager, vous pourrez simplement prendre du paracétamol, un bon grog et allez au lit. Toutefois, si la fièvre se prolonge plus de 24h, ou si elle arrive après un séjour à l’étranger, pensez à consulter rapidement.
Chez le jeune enfant ou la personne âgée, en revanche, on n’attendra pas pour prendre conseil auprès d’un professionnel de santé. En effet, chez les plus fragile, une maladie pourtant peu grave pour vous peut avoir des conséquences plus importantes. C’est le cas notamment de la grippe chez les plus de 60 ans.
Chez l’enfant, la fièvre peut aussi être un symptôme d’une maladie infantile comme la varicelle, les oreillons ou une simple poussée dentaire. Pensez donc à régulièrement vérifier les vaccins de vos enfants et au moindre pic de fièvre inquiétant, filez chez le docteur.

Laisser un commentaire

Votre adresse ne sera pas publiée.

Services pro | Blog du citadin | languesenfete.fr